Planifier d’en haut, innover d’en bas

Le fédéralisme est-il coresponsable de la cherté croissante de notre
système de santé? Ou le fédéralisme rend-il précisément l’innovation
possible? Une brève analyse.

Le fédéralisme doit répondre de nombreuses insuffisances du système de santé suisse: le protectionnisme cantonal entraîne un nombre excessif de lits d’hôpitaux. La lutte d’influence entre la Confédération et les cantons (ainsi qu’entre les cantons et les communes) entrave l’innovation. Les conflits de rôles des cantons favorisent le protectionnisme. Et j’en passe.