Soins coordonnés à l'interface psychiatrie (aiguë) - soins somatiques aigus

Pour les personnes atteintes d'une maladie mentale, qui en même temps ont une maladie physique il y a un besoin particulier d'action dans la transition vers soins somatiques aigus. 

En Suisse, plus de 70 % des personnes souffrant de maladies psychiques graves et environ 73 % des personnes présentant des symptômes dépressifs développent également des troubles physiques. L'Office fédéral de la santé publique ( OFSP ) a réalisé une analyse de la situation dans le cadre du projet « Soins coordonnés », qui met l'accent sur les défis que pose la prise en charge des personnes atteintes d'une maladie mentale et d'autres maladies physiques.