Prof. Urs Brügger
Prof. Urs Brügger

« Tous les systèmes de rémunération ont leur lot d’incitations inefficaces. »

En juin, le fmc a publié sa Matière à réflexion no 3 « Modèles de rémunération liée à la performance à l’horizon 2015 ». Pour le professeur Urs Brügger, directeur de l’Institut d’économie de la santé de Winterthour (Winterthurer Institut für Gesundheitsökonomie), il ne fait aucun doute que de nouveaux modèles de rémunération sont nécessaires. Il plaide pour davantage de forfaits et annonce en même temps que « le système de rémunération parfait n’existe pas. »

Entretien fmc 3/2017, le 6 septembre 2017

Lire l'entretien

«Aujourd’hui, les soins intégrés revêtent une connotation beaucoup plus positive»

Il y a deux ans, le fmc a donné le coup d’envoi de la première enquête nationale sur les soins intégrés. Fin avril, l’Observatoire suisse de la santé a publié les résultats, compilés avec l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive de Lausanne. Le président du fmc, Peter Berchtold, se montre satisfait: «Nous pouvons en tirer plusieurs leçons.»

Entretien fmc 2/2017, 31. Mai 2017

Lire l'entretien

Philippe Luchsinger
Philippe Luchsinger

« Les innovations ont été rares ces dernières années »

Depuis janvier 2017, Philippe Luchsinger est président de l’association des Médecins de famille et de l’enfance Suisse (mfe). Il pronostique un assainissement des réseaux de médecins qui fera renaître l’innovation. Il espère également que les hôpitaux prendront davantage conscience de l’importance d’intégrer les médecins de premier recours.

Entretien-fmc 1/2017,  le 16 mars 2017

Lire l'entretien

«Nous souhaitons avoir une vue d’ensemble sur toute la chaîne des processus»

Bruno Guggisberg
Bruno Guggisberg

Les hôpitaux sont-ils en train de supplanter les réseaux de médecins en tant que moteur des soins intégrés? Bruno Guggisberg, CEO de l’Hôpital Simmental-Thoune-Saanenland (Spital STS AG), souligne l’aspect collaboratif: «Nous avons besoin d’eux, ils ont besoin de nous».

Entretien-fmc 4/2016, le 6 décembre 2016

Lire l'entretien

Davantage d’investissements dans la compétence du patient!

Conseil national Jean-François Steiert
Conseil national Jean-François Steiert

L’élu PS au Conseil national Jean-François Steiert, 55 ans, représente depuis peu la sphère politique au comité directeur du fmc. En sa qualité de Vice-président de la Fédération des patients Suisse, il s’engage pour un renforcement des perspectives du point de vue du patient. Et, en tant que Fribourgeois, il s’exprime sur les avantages à tirer si on s’inspire mutuellement des méthodes de soins intégrés en Suisse alémanique et Suisse romande, et décrit en quoi les investissements dans la compétence du patient sont profitables.

Entretien-fmc 3/2016, le 29 août 2016

Lire l'entretien

«Une responsabilité collective est nécessaire en plus de la responsabilité personnelle»

Erich Tschirky
Erich Tschirky

Le 6 avril 2016, le Conseil fédéral et les cantons ont voté la stratégie nationale relative à la prévention des maladies non transmissibles 2017-2024 (stratégie NCD). La prévention connaît cependant une situation difficile, même dans le domaine des soins intégrés. Erich Tschirky, directeur de la Conférence nationale suisse des ligues de la santé (www.GELIKO.ch), est toutefois confiant: la situation des personnes atteintes de maladies chroniques en Suisse devrait selon lui grandement s’améliorer. 

Entretien-fmc 2/2016, le 9 mai 2016

Lire l'entretien

Les médecins doivent-ils tout faire ?

Prof. Thomas Rosemann
Prof. Thomas Rosemann

Le 25 février, le Conseil fédéral a adopté le message du département pour la formation, la recherche et l’innovation, qui inclut 100 millions de francs pour la formation de médecins supplémentaires. En parallèle, des professionnels de santé tels que des infirmières spécialisées et des pharmaciens vont pratiquer de plus en plus d’actes jusqu’alors réservés aux médecins. Le professeur Thomas Rosemann, responsable de l’Institut de médecine de famille à l’université de Zurich, nous parle des contradictions, des réticences et de la sollicitation excessive des médecins dans le domaine des soins primaires. 

Entretien fmc 1/2016, le 8 mars 2016

Lire l'entretien